énergie des arbres...

 

  L ENERGIE DES ARBRES

 

 

 

 Comme tous être, malgré leurs silence les arbres sont vivants.

On peut communiquer et partager avec eux.

Chacun d’entre eux manifeste un écho en nous.

 

 

Quelle est notre relation avec la nature?

Les 2 symboles de la nature les plus citées sont les fleurs et les arbres.

La fleurs est l’empreinte de l’idée de domestication, on peut la couper, la planter.

Familière a l’homme ; elle rentre dans sa maison, ou il l’invite a la plupart des célébrations, heureuse ou malheureuse, elle fascine mais reste éphémère.

L’arbre, lui est le représentant de la forêt.

Il fait partie intégrante du patrimoine de l’humanité.

Depuis la nuit des temps, il est symbole de force, de pouvoir, de sagesse, de fertilité et de vie.

L’universalité du symbole reflète quelques choses d’inné en nous et qui nous connecte avec l’arbre a un niveau bien plus profond que ce que l’on imagine.

L’arbre de vie.

De nombreux mythes sur la création place l’arbre au centre.

Dans la mythologie nordique, il est le pilier; l’axe du monde.

Dans certain mythes africain, l’homme est né de l’arbre, espèce variant selon les régions.

L’arbre de la connaissance.

 

L’histoire rapporte que st louis, roi de France du 13*siècle connu pour son intégrité et sa vertu, rendait la justice sous un chêne.

Dans la plupart des villages africains, se trouve un «  arbre à palabres » sous lequel ont lieu les débats coutumiers entre les anciens d’une même communauté.

Cette notion d’arbre de sagesse, centre de la société se trouve bien résumé dans l’arbre de paix des iroquois.

 

 

L’arbre en nous

1. Le modèle de l’arbre peut illustrer nos processus émotionnels et mentaux.

Une émotion est toujours déclenchée par événement ou une expérience qui semble être la cause de notre mal être.

Pourtant la vraie raison, la racine, est a chercher dans les profondeurs de notre inconscient, tous comme l’arbre puise une perte de son existence dans les profondeurs de la terre.

 

2. dans une situation donné, nous réagissons toujours de manière identique.

La réaction habituelle est le tronc de notre comportement.

3.poussés par nos émotions nous sommes face à des choix, à l’image des branches qui se divisent.

4.quant nous progressons dans nos choix, nous produisons des fruits, doux ou amer………..comme l’arbre.

5. Nous pensons un soucis résolu et nous le retrouvons sous une forme différante, dans un contexte nouveau. De manière analogue, les graines de l’arbre restent en terre pendant une période et un nouvel arbre réapparait.

 

 

L’idée de nature

La vision spirituelle nous invite à poser le regard sur la dimension vivante de la nature.

La nature apparait en effet comme un tout indissociable fait de relation qui participent toutes d’un processus cosmique.

 

Chaque année 17 millions d’hectare sont détruits, soit une surface égale a 4x celle de la suisse.

La déforestation est un danger énorme pour l’écosystème planétaire.

Des espèces végétal et animal disparaissent, des terres agricoles sont détruite par l’érosion des sols et les climats locaux et régionaux sont modifiés et engendrent des sécheresses extrêmes ou des inondations dévastatrices.

Les forêts sont les poumons de la planète, ils transforme l’oxyde de carbone en oxygène.

La pollution et la destruction des forêts nous concernent tous.

 

« la terre, nous ne l’héritons pas de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ».

Proverbe amérindien.

 

 

 

L’agriculteur

 

 

 

 

considère la nature comme source de production, doit prendre soin d’elle à son maximum.

perçoit sa souffrance et souffre avec.

 

le biologiste,

 

 

s’intéresse a ce qu’il voit.

 

le jardinier

 

 

à une relation dépourvue de complication, un contact tout en simplicité.

 

l’écologiste,

 

 

il appréhende par sa conscience l’arbre et la nature, ressent sa présence a l’intérieur de lui.

 

le chaman,

 

se ressource dans la nature, a une conscience très claire de ce qui se passe en elle.

 

 

le mystique,

 

 

perçoit ce que l’arbre et lui ont en commun, son contact lui permet de se connecter avec le divin en lui.

 

 

Chacun a un attitude différant face a dame nature.

A méditer.

Chacun ne font qu’un.

 

 

Pour apprendre à utiliser l’énergie des arbres on doit comprendre comment fonctionne notre énergie.

Ce référer au chapitre chakras et 7 étapes de la résolution d‘une crise.

Passer ce chapitre ( sur le menu/page accueil )

 

Développer notre perception des arbres.

 

La rencontre avec l’arbre va devenir une rencontre avec soi.

Des exercices sont proposés pour fournir des moyens concrets de découvertes de soi qui nous permettrons d’aller vers une vie plus consciente et de répondre à l’invitation à laquelle la crise ou la maladie nous convient.

A la rencontre des arbres.

 

Marche méditative…

Il est important de s’observer lorsque l’on marche dans la nature.

Prendre conscience de la richesse des éléments qui nous entoure.

1. Placer vs dans l’instant présent, respirer profondément,

Senter le sol sous vos pieds, devenez conscient de votre équilibre qui se renouvelle sous vos pas.

2. Prenez conscience de la façon dont votre mental organise l’instant.

C’est une merveilleuse sensation de se sentir dans un endroit ou l’on ne serait pas venu si l’on avait écouté seulement on mental ou ses habitudes. Cela signifie que l’on s’est laissé guidé par son âme, par son infinie sagesse.

Appelez cela comme vous voulez, c’est une partie élevée en vous que vous avez laissé agir en vous.

 

Comment rencontrer un arbre.

1.

Utiliser les 5 sens

 

La vue:

Élargir nos perceptions, dépasser nos limites.*

Découvrir le champs énergétique de l’arbre.

Le champs énergétique de l’arbre ne suit pas les mêmes fluctuations que le nôtre.

Chaque arbre possède un champs énergétique qui irradie autour de lui, car il ne possède pas d’égo.

Il n’est ni uniforme ni homogène, il est constitué de couches différentes que chacun peut ressentir dans lequel s’exprime des rythmes différents.

 

Les qualités présentes dans les arbres.

Dans chaque arbre se manifeste une ou plusieurs qualités.

Les découvrir est une aventure fascinante.

Si je me place devant un sapin dont la principale qualité est la fluidité, je vais la ressentir en moi.

Je réagit a l’invitation que me propose l’arbre.

Je peux répondre présent en libérant ma respiration, e détendant mes muscles, en m’abstenant de lutter contre mes émotions ou mes pensées…

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site